La charte du site Notre équipe Plan du site Nous joindre Ecrire, participer Liens

CONTRE TOUTES LES DOMINATIONS

DecorationEspaces

DecorationThèmes

DecorationPenser par soi-même

DecorationFils rouges

DecorationPublications

DecorationChronique

Imprimer cet article

Ecologie

Stop-Nucléaire : « Bure Zone Libre » appelle au boycott du débat public sur CIGEO

Parce que le débat public fait partie intégrante de l'acte de domination que les colons de Polytechnique exercent sur le peuple français pour imposer leur volonté dans le consensus et leur "démocratie", la coordination Stop Nucléaire se déclare solidaire de l'appel de Bure Zone Libre (1) à s'opposer en bloc au projet CIGEO et à son débat public.

CIGEO (centre d'enfouissement de déchets radioactifs à vie longue à 500 m sous terre à Bure dans la Meuse), ce serait :

- 4 pyramides de Khéops de terres excavées : 10 millions de m3 sur cent ans,

- 2 pyramides de Khéops de béton,

- 10 000 trains de 10 wagons de colis radioactifs sur les rails, soit deux transports par semaine pendant 100 ans,

- une nouvelle usine d'entreposage de la taille de la Hague pour déballer et mettre en conteneurs les colis radioactifs,

- l'enfouissement de déchets à haute et moyenne radioactivité à vie longue (des centaines de milliers d'années),

- 17 milliards d'euros pour débuter..., alors que le laboratoire de Bure en aura déjà coûté 10, puis 20, et maintenant 35.

Otages de l'industrie nucléaire, mis devant le fait accompli, nous n'avons pas à proposer des solutions pour la gestion de ses déchets. L'enfouissement en profondeur en constitue cependant la pire. Les galeries seraient refermées dans un simulacre de réversibilité, avec ou sans marqueur pour signaler le site aux générations futures. La moindre avarie en profondeur, explosion, incendie ou autres accidents serait particulièrement problématique car non maîtrisable : voir le cas de l'ancienne mine de sel de Asse en Allemagne, soit-disant sûre et qui fuit la radioactivité comme une passoire.

Personne ne sait gérer les déchets nucléaires. Parier sur le confinement en profondeur de la radioactivité de ces déchets sur des centaines de milliers d'années est aussi irresponsable que de continuer à tout prix d'en produire.

Nous appelons à l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire, fission et fusion. L'acte de domination ne peut plus avoir l'apparence de l'acte de paix.

Rendez-vous à Bure le 23 mai 2013.

Coordination Stop-Nucléaire,

le 18 mai 2013.

(1) burezoneblog.over-blog.com/article-debat-public-cigeo-rendez-vous-le-23-mai-a-bure-117469511.html