La charte du site Notre équipe Plan du site Nous joindre Ecrire, participer Liens

CONTRE TOUTES LES DOMINATIONS

DecorationEspaces

DecorationThèmes

DecorationPenser par soi-même

DecorationFils rouges

DecorationPublications

DecorationChronique

Imprimer cet article

Contrôle social - normalisation / Médicalisation

S'interroger sur le sens

Réponse à Anne Coppel (voir lien tout en bas). Cela fait dix ans que nous tentons de développer une analyse critique de la politique menée par rapport aux usages des drogues et donc de l'action des dispositifs policiers et judiciaires et des structures psycho-socio-médicales.

Nous avons toujours pensé, à l'inverse de ceux qui ricanaient dans les couloirs en le traitant de vieux con paranoïaque, que nombre des propos tenus à ce sujet par Claude Olievenstein, que nous avions en 1997 invité dans nos colonnes, étaient d'une grande pertinence. « Les troubles du comportement dont souffre le toxicomane ne nous autorisent pas à lui imposer une façon de penser et de concevoir la société. » disait-il. Et encore : « Je ne peux que réaffirmer que quel que soit l'admirable travail fait par les gens dans les institutions, leur dévouement ou leurs compétences professionnelles, il faut s'interroger sur le sens. (...) avec comme référence quelqu'un comme Michel Foucault, qui a décrit comment on a enfermé les fous au XIXe siècle. Encore une fois, au risque d'être impopulaire, il faut dénoncer non pas les hommes qui travaillent en institution mais le système qui est en train de s'organiser. On est en train de faire d'une façon moderne, avec les marginaux, ce qu'on a fait avec les fous à la fin du siècle dernier : un enfermement ».

L'essentiel est dit là.

Heureusement, n'en déplaise à Anne Coppel, il y a toujours « dans le milieu intellectuel » des gens qui s'interrogent - et s'interrogeront - sur les liens entre certaines politiques de santé publique et la normalisation des comportements et le contrôle social, qui s'interrogent - au-delà des bilans positifs reconnus de l'action médicale - sur les méfaits de la médicalisation.